Entrer dans un bar gay et passer du statut d’homme à celui de morceau de viande

Le nouveau bar

Vous y allez sans trop vous poser de questions. Vous êtes plus ou moins apprêté et vous êtes bien parfumé. Vous êtes dans une nouvelle ville que vous ne connaissez pas et en bon gay que vous êtes, vous vous êtes renseigné sur tout ce qu’il pouvait y avoir de gay à faire dans le périmètre. Suivant les villes, le choix est plus ou moins étoffé. Disons qu’il s’agisse d’une ville moyenne, au cœur de cette bonne vieille France. Une ville où le centre se parcoure en moins de vingt minutes chrono et en flânant. Dans cette ville moyenne, il n’y a pas de sauna et le milieu gay se résume à un bar. C’est d’ailleurs Le Bar Gay de Toute la Région. Après un diner gastronomique sympa, un retour à l’hôtel pour un peu de télé en buvant un coup, il est dix – onze heures et vous vous décidez à partir à l’aventure. Vous allez donc dans ce fameux bar.

Les rires et les yeux

A quinze mètre de l’entrée, des rires sonores et aigües se font entendre.

Chris Colfer découvre un nouveau bar
Chris Colfer découvre un nouveau bar

Vous quittez l’application google map et rangez votre iphone dans votre poche, vous savez que vous êtes arrivé. Plus vous avancez vers les rires sonores, plus ces derniers se font plus sourds. Une fois sur place, plus de rires du tout. Juste des regards. Vous n’avez pas encore ouvert la porte que la musique du bar vous accueille. Sous les regards inquisiteurs et muets, vous entrez. Avez-vous d’autres choix d’ailleurs ? A peine êtes vous entré que derrière vous ça pouffe à tout va. A l’intérieur, tous les yeux convergent vers vous. L’ambiance est feutrée. La musique est bonne. La salle n’est pas très grande mais il y a quand même du monde. Les yeux vous suivent jusqu’au bar où vous vous asseyez. Le barman vous snobe. Vous attendez quelques longues minutes avant qu’il ne vienne vous demander ce que vous voulez boire. Une fois servi, vous vous retournez le verre à la main. Là, tous les yeux se détournent.

viande
viande

La nouvelle viande

Viande Noble
Viande Noble

Une heure plus tard, votre verre est terminé depuis longtemps. Autour de vous, ça discute, ça pouffe et ça rigole. Vous êtes seul. Tout le monde vous ignore et pourtant tout le monde vous a vu. Tout le monde se connait. La ville étant moyenne, le milieu gay est plus restreint et tout le monde sait qui est qui. Vous êtes donc le nouveau venu. Vous vient alors cette impression, plus ou moins désagréable selon les avis de chacun, de n’être qu’un morceau de viande.

Abats
Abats

Le nouveau morceau de viande. Personne ne fait ouvertement attention à vous mais tout le monde vous épie. Vous êtes jugé, jaugé, et même noté. Si votre sentiment d’être évalué s’estompe, voire s’arrête, c’est que vous ne valez pas le coup.

trophée de chasse
trophée de chasse

Vous n’êtes et ne resterez qu’un morceau de viande accroché au comptoir qu’on regardera dépérir du coin de l’œil tel un reste d’abats sur l’étal du boucher. Si l’évaluation est positive, vous passerez de pièce noble à trophée de chasse. Les œillades se manifesteront et vous pourrez rapidement sentir les deux graves questions qui empliront les airs : Qui l’approchera le premier ? Qui emportera le morceau ? Mais que vous soyez abats ou pièce noble, vous aurez marqué la soirée.