Le gay solitaire et sans attache ou la solitude du gay et la déprime

l’ennui, cet ennemi

citation d'Oscar Wilde
citation d’Oscar Wilde

D’abord, qu’est-ce que l’ennui ? Je sais, ça fait sujet de philo à deux balles mais il faut bien définir la chose à un moment ou à un autre. Et puis je ne savais pas trop comment commencer mon article autrement, alors… Peut être devrais-je d’ailleurs d’abord définir ce que l’ennui n’est pas ? Ça fait judicieux et ça fait celui qui réfléchi. Donc voilà : l’ennui, ce n’est pas la dépression. La dépression est une absence de motivation, un manque d’envie profond teinté de dégoût de soi, des autres, de la vie, de tout. Les conséquences sont sérieuses et peuvent être très graves. La perte d’appétit ou l’isolement social en sont deux exemples cliniques très courants et très symptomatiques mais le pire reste quand même la perte d’intérêt pour la vie tout court et l’attrait pour la mort ensuite. Avec l’ennui, bien au contraire, il y a encore de la vie, il y a toujours de la motivation, de l’appétence pour l’activité et pour l’occupation. Le problème, c’est l’absence d’activité et d’occupation, justement ! Pour résumer : la dépression c’est le vide de tout quand l’ennui est le plein de rien, ou l’emmerde maximale. Ce qui n’a aucun rapport avec la glande maximale, qui est une plénitude du rien.

L’enfant, l’antidote contre l’ennui ?

bébé - source d'activité
bébé – source d’activité

Avoir des enfants protège de l’ennui. Ça fait brutal, dit comme ça. Pourtant, rien de tel qu’un nouveau né tout chaud dans un foyer paisible et désœuvré pour imposer un léger surplus d’occupation et d’activités. C’est cliché, je sais. J’entends déjà vos remarques et vos critiques. On ne fait pas de bébé parce qu’on s’emmerde ! Et puis, avoir une maison à entretenir, un bel appartement à meubler, un champs, un grand jardin, une terrasse ou même un petit balcon… en voilà des occupations et de l’activité à ras bord !!!

enfant - source d'activité
enfant – source d’activité

Je suis d’accord. Même un potager bio, si cela vous plaît. Mais un champs plein de tous les légumes bio du monde à ramasser après le boulot, le dos courbé comme un paysan écolo en bottes crotteuses sous la flotte ou la tête cramée sous le cagnard, occupe-t-il autant qu’apprendre à un enfant comment manger proprement, s’exprimer sans hurler, chier où il faut et écouter quand vous parlez ?

moi et mon chat
moi et mon chat

Avoir un animal de compagnie apporte beaucoup d’occupation également. Plus on l’a jeune, plus il y a à lui apprendre. Il faut aussi le faire courir, se dépenser. Un animal de compagnie fait sortir et s’aérer. Voilà qui fait rencontrer des gens, provoque la discussion et créer du lien social. Pourtant, un gentil chiot ou une ribambelle de chats ne vaudront jamais les copains de foots, les soirées pyjamas et les anniversaires.

moi et mon jardin
moi et mon jardin

Les nounous, les instits et l’attente entre parents devant les grilles d’écoles, matins et soirs. Les pharmaciens, les pédiatres, les dentistes et les médecins. Le boulanger et ses bonbons, l’épicier et ses bonbons, les personnes âgées du voisinage et des environs …et leurs bonbons. Quand un animal de compagnie vous fait sortir et découvrir votre quartier, un enfant vous propulse au statut de pilier de ce même quartier. Votre avis devient important, vous avez un enfant.

Les garçons gays tombent rarement enceinte

Un enfant, avec vie de couple ou pas, vous introduit dans une norme sociale bien codifiée et partagée par beaucoup. La plupart de rites sociétaux deviennent des guides comme autant de rails qui ne demandent qu’à être suivis sans réfléchir.

seul avec moi-même
seul avec moi-même

Des rails ancestraux : noël, baptême, œufs de pâques, vacances scolaires, rentrées scolaires, fêtes de fin d’années, 18 ans, faire du vélo, premiers pas, passer le permis, première voiture… un enfant est une boîte à outils pleine de sujets de conversation pour le boulot, les amis, la famille, les voisins, des gens dans l’ascenseur, des gens à la plage, des gens à la caisse du supermarché… C’est quand on n’a pas d’enfant que ça se complique un poil plus. Or, et cramponnez vous où vous pouvez car je vous l’annonce sans détour et je l’affirme sans même avoir fait l’effort de vérifier si je ne disais pas une grosse connerie :

La grande majorité de tous les garçons homosexuels du monde et au delà n’a pas et n’aura jamais d’enfant !

Attention cependant, connaissant moi-même l’extrême obstination ainsi que le ratio volonté/caprice très élevé chez certains garçons, je mets en demeure toute personne dubitative de prouver par les faits que certains garçons ne s’entêtent pas, encore aujourd’hui, à vouloir tomber enceinte par tous les moyens (moyens que je ne m’abaisserai pas à étudier ici, ni pour vous, ni pour personne). Attention aussi. Loin de moi l’idée de dire que : pas d’enfant = ennui dans la vie. Mais tout de même, ne pas en avoir diminue pas mal l’interaction sociale. Un chat mimi, un balcon fleuri ou un grosse maison ne font pas tout. Même un gros potager tout beau, tout bio.

Le vaste océan de la vie
Le vaste océan de la vie

Avoir une passion protège-t-il de l’ennui ?

moi et mon imagination
moi et mon imagination

S’ennuyer libère la créativité, cette célèbre coquinette qui sommeille tout au fin fond de chacun de nous sans se bouger les fesses. Tout le monde connaît cette mollasse de créativité, et aussi sa bonne vieille copine de toujours : l’imagination.

citation de Claude Habib
citation de Claude Habib

La créativité et l’imagination sont deux grandes qualités humaines dit-on. On connaît tous une citation hyper bien tournée qui proclame avec le sceau de l’évidence que les plus grandes créations du monde (pas du coin, ni du pays) sont nées d’un ennui abyssal, par hasard, en pleine glande au milieu du vide et du vent.

moi et ma cuisine créative
moi et ma cuisine créative

Ces citations sont d’ailleurs très souvent l’œuvre de grands génies créatifs qui ramènent leurs propres chefs d’œuvre à de simples fruits, accouchés sans douleur, par la simple réanimation et remise en route de cette banale imagination, si commune et quelconque. Cette banale imagination enfouie qui, une fois déterrée, s’avère toute fertile de fruits créatifs. Encore faut-il avoir une fertilité créatrice efficace. Il faut beaucoup de temps à une personne qui rêve de devenir écrivain pour se rendre compte qu’elle n’écrit que de la merde.

moi et ma création
moi et ma création

Chanter devant un public vous ramène sur terre plus rapidement. Peindre ne s’invente pas, alors inventer de toutes pièces tout un univers…. ! Ça donne une idée du désarroi ressenti par beaucoup devant les fruits bien simplets et quelconques de leur propre imagination.

citation sur l'ennui
citation sur l’ennui

Il faut aussi de l’argent pour être créatif. Adorer redécorer les intérieurs de son chez soi devient vite limité sans argent. Et puis, avez-vous essayé de chiner les antiquaires sans sous ? Cuisiner, c’est sympa mais faut cuisiner davantage que des pâtes et du riz. Bricoler, faut des outils adéquats et la paire de ciseaux ou l’ancienne équerre du collège au fond d’un tiroir n’en sont pas ! Faut surtout bricoler solide et utile, cuisiner du bon, du “qui est meilleur que ce qu’on trouve en boîte”, sinon vous vous retrouvez dans le même cas que l’artiste qui s’acharne des heures pour ne produire que de la merde : prostré devant les fruits bien pourris de votre imagination, mélancolique et abattu devant l’évidence d’une fertilité morte-née. L’imagination et sa copine la créativité sont deux grandes qualités humaines qui révèlent ce qu’il y a de meilleur en vous, elles peuvent par conséquent se révéler être aussi deux grandes salopes.

 

Reste l’ennui !

LonelyTeen
LonelyTeen

Oui, avec tout ça, reste l’ennui ! Pour le tromper, on a la ville, la fête. Quand on s’ennuie, il faut sortir. Sortir au ciné, sortir au musée, sortir au resto, sortir n’importe où, mais sortir absolument. Là encore, l’adage est connu. Le cliché également. Un gay n’est-il pas un cow-boy solitaire dans la vaste prairie de la vie. Toujours ici et là. De passage entre un week-end d’enfer et des vacances festives dans ces lieux branchés où tout le monde est beau et vit en string. Les amis, innombrables, sont autant d’amants. Tromper l’ennui en butinant de fleur en fleur, ou quand votre imaginaire et votre créativité vous dicte qu’au fond, en vrai, vous êtes Maya l’abeille.

moi et ma télé
moi et ma télé

Je sais que certains y croient. Jusque tard dans leur vie. Malheureusement, qui dit sortir, sous entend rentrer. Pas vraiment le choix. Rentrer peut alors signifier retour vers l’ennui. Rentrer chaque nuit avec quelqu’un de différent peut palier un temps. Mais quand on vit seul, l’ennui la nuit est toujours tapi quelque part. Quand cet ennui grignote les heures, c’est toute la soirée qui peut s’annoncer mortelle. Dès la sortie du travail, rentrer signifie le retrouver. Cet ennui n’est pas exclusivement gay, bien au contraire.

l'ennui
l’ennui

Mais il faut bien admettre quune majorité de gays vivent seuls, que former un couple de garçons n’est pas si facile que ça et que l’ennui est un compagnon de route bien connu et assez redouté. Cet ennui nocturne, puis vespéral, en avançant en âge devient solitude. Sans conjoint, sans passion créatrice et sans enfant, plus que l’ennui, c’est la solitude qui effraie.

isolement
l’isolement

C’est elle qui fait se bouger, qui fait sortir, vaille que vaille. Pas besoin d’être gay pour savoir que la solitude est une chieuse perfide. Par contre, grandir gay donne une idée assez précise de ce qu’est l’isolement.

Et l’isolement, comme la solitude sont les deux plus grands moteurs du monde et de l’univers.

citation de Victor Hugo
citation de Victor Hugo

Deux gros moteurs bien chauds, bien puissants qui se conjuguent à votre ennui comme rampe de lancement et s’initialisent tous seuls un beau jour pour vous décoller à toutes vitesses des réalités terrestres comme une fusée. Vous vous réveillez alors les yeux ronds, en orbite dans l’espace tout étoilés de la dépression, avec cette conscience, à la fois puérile et triste, que vous êtes trop grand pour espérer qu’avec un peu de bol, vous pourriez retomber au pays d’Oz.

le magicien d'oz
le magicien d’oz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.